vendredi 30 août 2013

LE PLEIN D'HYDRATATION

Petite revue de (pas moins de) 9 soins visage pour les épidermes assoiffés, parfois additionnés de quelques ingrédients antioxydants ou énergisants, et il y en a pour tout les goûts : de la lotion, du sérum, de la crème, du Bio, du high-tech, du nouveau, du classique, de l'abordable et du moins abordable. C'est parti !

Eau d'Eclat de Elancyl
Cette lotion pour le corps hydrate (légèrement), parfume et "tonifie" (psychologiquement) le corps. Un parfum d'agrumes somme toutes classique, pas désagréable mais pas foufou non plus, et un produit que j'utilisais cet été pour me rafraîchir pendant la canicule. Sympa, sans plus. Mais j'aime bien la photo, c'est surtout pour cela que je vous en parle ;).


Herbal Energy Lotion de Erborian
C'est le petit dernier, qui sort ces jours-ci en exclusivité chez Sephora. Une lotion hydratante "à l'asiatique", c'est à dire que ce n'est pas une lotion comme chez nous servant juste à enlever le surplus de lait démaquillant (geste plutôt d'hygiène) mais une lotion réellement hydratante, apaisante, rééquilibrante..., comme une sorte de pré-sérum (geste soin). Il paraît que les lotions en spray sont à la dernière mode en Corée... Moi je ne l'utilise pas matin et soir dans une démarche de layering (ou "millefeuille" comme dirait Sonia), je la pschitte dans la journée quand je sens que ma peau a besoin d'eau. Est-ce que ça peut s'appliquer par-dessus le maquillage ? Sincèrement, aucune idée, ça fait bien longtemps que je n'ai pas mis de fond de teint...


 Fluide Lissant Rose Musquée de Weleda
Ce produit est culte, certaines actrices / mannequin ne peuvent s'en passer, c'est un des best-seller de la marque, je crois. De mon côté, je vous avoue que j'ai un peu de mal à le terminer, je ne suis pas fan de la texture un peu "bio à l'ancienne", je n'aime vraiment pas la forte odeur de rose... même si Weleda m'a fait rêver en me racontant comme les pétales de roses étaient récoltés de manière quasi-traditionnelle en Turquie. Je passe mon tour sur ce produit.

Gelée Fraîche désaltérante de Melvita
Dans la série "soins bio à la rose", je vous conseille plutôt ce gel de Melvita, que j'ai trouvé vraiment vraiment bien, léger, parfaitement hydratant, repulpant, avec une parfum de rose très subtil, agréable. Il conviendra plutôt aux peaux normales à mixtes, et aux peaux sèches l'été mais pas l'hiver. C'est dommage, je m'aperçois que j'ai oublié de le photographier avant de le jeter... 

Fluide Complet Hydratant de Le Couvent des Minimes
Ca faisait longtemps que je l'avais, celui-là ! Au moins 18 mois. Je l'avais mis de côté pour le tester mais je trouvais toujours une nouvelle crème qui me donnait plus envie que lui. Cet été, je l'ai mis dans ma valise, et j'ai regretté de ne pas l'avoir essayé plus tôt !! J'aime beaucoup. La texture, le parfum, la sensation sur la peau, tout. Et il est si joliiiiiii. Un petit coup de cœur pour moi. La marque est en exclu chez Marionnaud je crois.

 

Crème Fondante Hydratante de Akane
J'avais repéré la marque il y a plus d'un an déjà mais c'est la première fois que j'étais amenée à tester 2 de ses produits. Sa BB cream est vraiment top pour un soin teinté Bio, je vous en reparlerai bientôt, et cette crème hydratante est pas mal aussi. Plutôt pour les peaux vraiment sèches, car elle est assez épaisse. Elle a une texture sympa sans plus (disons mieux que celle de la crème à la rose de Weleda mais pas aussi bien que ce qu'on arrive à faire parfois en Bio au niveau sensoriel aujourd'hui), elle sent très bon la pomme (l'akane est une pomme japonaise), et elle fait bien son boulot de nutrition.


Time to Smooth de Ahava
C'est plutôt un anti-âge qu'un "simple" hydratant mais je voulais vous en parler ici parce que je n'ai pas grand-chose à dire dessus à part que je n'ai pas du tout mais alors pas du tout aimé la texture alors que j'avais ADORE le gommage de la même marque, ultra-sensoriel. J'ai été super déçue, du coup. Il y a un SPF20, ce qui explique en partie que la crème soit aussi grasse, collante et brillante. Bon, cet été, je secrétais plus de sébum que d'habitude (remember), donc peut-être qu'en temps normal j'aurais été moins repoussée par cette crème. Si quelqu'un peut la défendre en commentaire, ça m'intéresse, parce que moi c'est épidermiquement pas possible avec Time to Smooth !


Gommage Tendre au Coton Arctique de Polaar
Oui, c'est un exfoliant, mais je tenais à le mettre dans cette revue de produits hydratants car contrairement à la plupart des exfoliants qui sont sous forme gel, celui-ci est une crème onctueuse hyper nourrissante, hyper hydratante. Je ne sais pas si c'est le mode d'emploi conseillé (je ne regarde jamais les modes d'emploi) mais moi je l'applique comme un masque, j'attends 3-4 minutes que la peau s'en imprègne bien, puis je gomme (le gommage est divin, il y a des particules de différentes tailles pour atteindre tous les recoins de la peau), je rince, et bim, j'ai l'impression que mon épiderme a retrouvé une nouvelle jeunesse (non pas qu'il soit si vieux que ça, mon épiderme ;)). Petit bémol : le parfum très after-shave, trop masculin, mais bon, ça peut être rigolo pour faire flipper son mec (... si vous sentez le mec, vous voyez ce que je veux dire, adultère, toussa).


La Jeunesse et la Vie de Aïny
Saviez-vous que chaque nom de produit Aïny est une citation de Baudelaire ? Bon, je me suis renseignée sur ce vers là et (mais ça reste entre nous) il est extrait d'un poème sur... le vin ;). Sinon, ce nouveau sérum pour les vingt-trentenaires est destiné à prévenir les signes de vieillissement, avec comme d'habitude des plantes sacrées du Pérou (ici du guayusa - oui, aujourd’hui on se cultive sur (dé)maquillages), il est formulé à froid, c'est à dire que contrairement à ce qui est fait la plupart du temps, on ne le chauffe pas pendant la fabrication, ce qui permet de garder toutes ses molécules antioxydantes fragiles intactes et il a une texture toute fluide, instantanément absorbée (ça devrait plaire aux peaux grasses et mixtes) et un parfum assez particulier comme toujours chez Aïny mais pas désagréable.


Et allez, parce que c'est vous, et parce que je sais que vous êtes des intellectuels, je vous copie-colle le poème de Baudelaire :

Le Vin du solitaire

Le regard singulier d'une femme galante
Qui se glisse vers nous comme le rayon blanc
Que la lune onduleuse envoie au lac tremblant,
Quand elle y veut baigner sa beauté nonchalante ;

Le dernier sac d'écus dans les doigts d'un joueur ;
Un baiser libertin de la maigre Adeline ;
Les sons d'une musique énervante et câline,
Semblable au cri lointain de l'humaine douleur,

Tout cela ne vaut pas, ô bouteille profonde,
Les baumes pénétrants que ta panse féconde
Garde au coeur altéré du poète pieux ;

Tu lui verses l'espoir, la jeunesse et la vie,
— Et l'orgueil, ce trésor de toute gueuserie,
Qui nous rend triomphants et semblables aux Dieux !

 (thèse / antithèse / synthèse, vous avez 4 heures pour disserter sur cette oeuvre)

Et de votre côté, des petits soins hydratants / énergisants / antioxydants à nous conseiller ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 août 2013

LES PUBS BEAUTE DU GRENIER ;)

Cet été, j'ai passé quelques jours dans le châlet familial en haute-Savoie, et en fouillant un peu dans les vieux magazines qui traînaient deci-delà (notamment Penela et The Reader's Digest), je me suis amusée à regarder à quoi ressemblait la publicité pour les produits de beauté dans les années 60-70. En voici une petite sélection !

Mixa Bébé.
(aujourd'hui la marque cible plutôt les mamans, ou même les femmes en général)

La boîte bleue de Nivea.
(là aussi, à cette époque, c'était très ciblé enfants, et plutôt hygiène de base)

Belle Color.
(notez le résultat couleur trèèèès naturel et le postulat "vous serez forcément plus belle en blonde")
 
 Une gaine pour les hommes.
(trop chic)

Un bon pour recevoir le Petit Livre Vert de la Beauté Yves Rocher.

Le sauna pour maigrir, ancêtre du désolant "Wrap It Works".

Encore une pub qui sent l'arnaque à plein nez.

 Celle-là aussi, version femmes.

La marque capillaire Roja.
(disparue aujourd'hui, non ?)
 

Palmolive.
(ça existe encore dans nos rayons, ça ? on en entend beaucoup moins parler)

Les mêmes revendications qu'en 2013.
(les produits sont "intelligents", toussa)

 Avon, avec quelques années d'écart entre les 2 pubs.
 

Dédoril 
(et l'activité la plus bat' de l'époque : les auto-tamponneuses !)

Gibbs et son macho ma.

Une série de pages de pubs masquées 
(sorte de "publi-reportages" sauf qu'à l'époque on n'était pas obligé de le signaler et on pouvait faire croire en toute impunité que la journaliste avait objectivement sélectionné des produits, alors qu'on s'aperçoit au fil des numéros que ce sont comme par hasard toujours les mêmes marques qui reviennent, et qui ont donc probablement payé pour ces espaces : Vichy, Lancôme...)
 
 
 
 

 Et je ne résiste pas à vous mettre aussi cette pub sooooo 80's pour les sports d'été,
je la trouve extraordinaire ! ♥

Et si vous voulez plus de pubs vintage, en vidéo, cliquez ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 août 2013

LE MEILLEUR INSTITUT DE PARIS ?

Il y a presque 4 ans, je vous faisais un comte-rendu sur mon soin visage à l'Atelier Beauté Anne Sémonin (que personne n'a lu, je débutais sur la blogo, j'avais eu 1 commentaire, youhou !!!) et je me souviens m'être demandé en sortant s'il était possible qu'un meilleur soin existe. En attendant, je l'avais placé n°1 sur mon podium Soin en Institut, devant (je me cite) Kenzoki et Guerlain.
Bon, entre nous, à l'époque, je n'avais pas fait tant de soins que ça. En fait, j'avais fait Kenzoki et Guerlain en "benchmark" pour le boulot (oui, je sais, je sais) et puis c'est tout, je crois. Peut-être Les Cinq Mondes aussi, mais je n'avais pas aimé. Et quelques soins visage en Thaïlande ou je ne sais où mais rien de très mémorable.

Depuis, des soins j'en ai fait... des dizaines, en partie parce que (dé)maquillages a d'un coup commencé à intéresser certaines marques, qui m'en ont offert dans l'espoir que j'en parle sur le blog. Je me souviens par exemple avoir adoré le soin visage Valmont au Meurice (excusez du peu), qui a détrôné d'une courte tête le soin Anne Sémonin.

Mais Anne Sémonin a pris sa revanche !!

En juin dernier, j'ai eu le plaisir de passer entre les mains expertes de Fanny pour goûter au tout nouveau Soin Peau Neuve de la marque.


Ce soin aux acides de fruit (vous savez comme j'aime les acides de fruits avec lesquels on est garanti de retrouver - si ce n'est une belle peau, au moins une plus belle peau) a été précisément élaboré / dosé pour être bien toléré par tous (ce qui n'est pas toujours le cas, les produits utilisés, comme leur nom l'indique, étant acides). Vérifications avec un test consommateurs (pas d'irritations, de rougeurs...).
 
Voici, pour celles et ceux que ça intéresse, comment se déroule le soin.


Efficace ou non, vous savez quoi ?... De toute façons, je m'en fiche.

Ce qui me plaît chez Anne Semonin, c'est le déroulement soin en lui-même, le "pendant" plus que le "après", la détente et le plaisir qu'il procure, l'accueil très chaleureux, l'endroit chic mais intimiste (tout petit) et sans prétention (on hésite moins à pousser la porte que pour d'autres instituts de même standard), la délicatesse et le professionnalisme des esthéticiennes, la sensorialité de produits... C'est un peu un "spa du visage", en fait. On en ressort complètement relaxé.

Si je devais vous conseiller un soin visage de luxe, ce serait celui-ci, sans hésiter. Ou celui du Meurice si vous souhaitez en profiter pour passer l'après-midi au hammam ou au sauna, compris dans le tarif je crois. Disons que ce sont des démarches plaisir différentes.

Et vous, si vous deviez conseiller un soin très haut de gamme, ce serait lequel ?

(je sais que je m'adresse à une toute petite frange de privilégiés parmi vous, mais vous savez quoi, vous pouvez toujours vous faire offrir ce genre de plaisir en cadeau groupé à Noël ! :))


45 min : 90 € // 1h15 : 145 €
Atelier de Beauté Anne Sémonin
2 rue des Petits Champs - 75002 Paris
01 42 60 94 66
www.annesemonin.com
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 août 2013

LE PROJET HOPE SOAP OU "MAIS POURQUOI N'Y AVAIT-ON PAS PENSE AVANT ?"

La jolie histoire du jour, c'est la bonne idée de l'association The Safety Lab  pour aider à lutter contre les maladies mortelles "évitables" telles la thyphoïde ou la pneumonie qui aujourd'hui encore touchent de nombreux enfants des townships (bidonvilles) sud-africains. 

Comment ?

En les incitant à se laver les mains plus régulièrement.

Plus précisément ?

Je vous laisse découvrir cette vidéo présentant le projet Hope Soap.

(en anglais mais je pense que tout le monde comprendra)
L'agence à l'origine de cette campagne, Young & Rubicam South Africa, a d'ailleurs obtenu 2 Silver Lions, prix de la "communication créative".



 Très joli week-end à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 août 2013

J'♥ LES BEURRES DEMAQUILLANTS !

Peut-on s'enthousiasmer pour un simple démaquillant ? La réponse est OUI. S'il est hyper sensoriel en plus d'être efficace et qu'il transforme la corvée de nettoyage en véritable plaisir, trois fois OUI !!

La dernière fois que j'ai surkiffé (pardon pour ce terme peu adapté au standard de ce blog mais c'est celui que mes doigts ont spontanément tapé et ils ne veulent pas retourner en arrière pour le supprimer), la dernière fois, donc, c'était pour la Sulfureuse Pâte du Marabout de Garancia. Une sorte de baume, ou de beurre, dans un conditionnement rond et plat un peu comme une boîte bleue Nivea, que l'on applique sur peau sèche, que l'on masse, on émulsionne à l'eau, puis on rince. Et qui sent divinement bon. Sensualité assurée, démaquillage parfait, confort absolu.
(Sulfureuse Pâte du Marabout : regardez-moi cette divine texture !)

Ça, c'était il y a 2 ans 1/2.

Et là, sur quoi je tombe ??

(attention les yeux, photo ensoleillée !)

Le nouveau Beurre Démaquillant Sublime de The Body Shop à la camomille.

Et vous savez quoi ? C'est le même genre de démaquillant qui celui de Garancia et une sacré tuerie, lui aussi. J'adore j'adore. Je trempe mes doigts (propres) dedans, je fais glisser le beurre sur mon visage, je masse, je me détends, je rince, la peau est nickel, douce, confortable, parfaitement hydratée, je suis heureuse.

Et vous, vous avez déjà testé les beurres / baumes démaquillants ? Vous aimez autant que moi, ou vous préférez... les eaux micellaires légendaires ;) ?

Bonus : remarquerez-vous la faute de frappe sur l'étiquette du Beurre Démaquillant Sublime ? 
(poke www.fillesetfutiles.com qui a eu l'oeil ;))

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 20 août 2013

LA CREALINE H2O MERITE-T-ELLE SON STATUT DE "LEGENDE COSMETIQUE" ?

J'ai enfin testé la fameuse eau micellaire Créaline H2O de Bioderma, que - paraît-il - tous les mannequins s'arrachent et dont les people, même les américains, ne pourraient plus se passer.

Je l'ai eue, je crois, dans une Beauty Box Monoprix. Version taille de voyage.


Et j'ai détesté. Ca colle, ça laisse un mauvais goût sur les lèvres (et c'est là qu'on se rend compte qu'habituellement les démaquillants n'ont aucun goût !), et en plus... ça mousse. OK, ça ne mousse que quand on la trimbale de la salle de bain à une pièce plus lumineuse pour en faire une photo, mais quand même !

La mousse mettant en évidence la (probablement trop forte ?) concentration en tensioactifs, ce qui expliquerait par ailleurs pourquoi ça colle.

Est-ce que ça démaquille bien ? Je n'en sais rien, je ne l'ai utilisée que quelques fois cet été, sans maquillage, uniquement pour me débarbouiller la figure avec autre chose qu'un gel douche. Entre nous, je n'ai même pas envie d'essayer de le savoir, au final, car la Créaline H2O ce sera sans moi, je l'ai laissée à ma mère.

D'autant plus que j'ai testé d'autres eaux micellaires qui sont top, elles ! Même si je n'ai jamais été très fan de ce genre de galénique, parce que ma peau est trop sèche pour en supporter les tiraillement (souvent) associés. Mais j'avais changé d'avis sur la question avec l'eau micellaire Codage (une tuerie) et celle de Pomarium (pour les Bio-addicts qui aiment les doux parfums de pomme), par exemple.

En fait je pense que la formule de la Créaline n'a pas bougé depuis sa création (c'était l'une des premières eaux micellaires, c'est donc normal que les plus récentes soient mieux abouties), et si c'est le cas, c'est bien dommage car aujourd'hui on peut faire mieux...

Je pense aussi que sa légende est due, outre son antériorité sur le marché, au super plan de comm' de Bioderma qui a réussi à l'imposer sur les défilés (il est vrai que c'est beaucoup plus pratique de démaquiller un mannequin avec un produit qui ne se rince pas et ne laisse pas de résidu gras, réelle innovation à l'époque), et chez nos amies actrices (pour les mêmes raisons sur les plateaux de tournage, entre deux scènes de larmes ?).
(edit : et j'oubliais les visiteurs médicaux qui ont dû bien su convaincre les dermatos...)

Mais voilà, aujourd'hui, je pense qu'elle est dépassée.

Ce qui m'a surpris, c'est la quantité de réactions sur Facebook et Instagram quand j'ai dit que je ne l'avais pas aimée. Entre les "ah, enfin, je me sens moins seule, moi aussi je déteste", les "il n'y a que celle-ci que ma peau supporte" ou les "tu devrais essayer la version Sebium peaux grasses, elle est beaucoup mieux", je me suis dit que ce serait intéressant de vous copier-coller ces réactions ici afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion, au-delà de la mienne.

INSTAGRAM
demaquillages
"La Crealine H2O de Bioderma mousse, colle et à mauvait goût. Mais que lui trouvez-vous donc, franchement, pour qu'elle soit cataloguée "culte" ??"

mariechroniqueblonde Je ne comprends pas non plus
papotagesdenana @demaquillages Je crois que le flacon est vert fluo et s'appelle sebium ;) 
caro831 Enfin quelqu'un qui ose dire la vérité! Je me force a finir mon flacon pour ne pas gaspiller mais franchement des qu'il est terminé je passe a autre chose!!!
pantalaimon4 @demaquillages je la déteste aussi et ne comprends pas les louanges autour d'elle !
turbomagik Perso, les 5 flacons que j'ai vidé n'avaient aucun goût, ne collaient pas et ne moussaient pas! x) Et la version peau grasse me décapait beaucoup trop par contre.
vernisenfolie Je n'aime pas non plus !
jujuteam Ben moi j'adore la version Sebium! Elle convient parfaitement à ma peau, ne la laisse pas collante, vient à bout de mon maquillage yeux sans piquer mes yeux porteurs de lentilles !
10tubes J'ai acheté une petit bouteille j'ai pas aimé. Voilà.
alineav Aller... Je te le fais ici aussi : j'ai essayé, je n'aime pas, elle colle et le goût est amère. Quant au catalogage je pense que la marque a tellement arrosé les blogueuse que ça a fait l'effet recherché.... 😁 Z'ont tout compris à la blogosphère chez Bioderma....
manne07 Elle m a été conseillée par ma dermato et j en suis très contente elle est efficace et n assèche pas la peau, je la trouve très bien cette lotion:)
demaquillages Whaou, on est plein à ne pas l'aimer alors ! D'autres comms de ce genre sur ma page Facebook aussi. ;) Je pense que la légende a été crée 1/ parce que c'était une des premières eaux micellaires 2/ parce que Bioderma s'est débrouillé pour la refiler à plein de makeup artists qui l'utilisent sur les people et mannequins. Et sinon il y a des formules micellaires plus récentes bien bien mieux !!
loobeelkmw J'aime beaucoup le produit, après chaque peau réagit différemment c'est sur ! Par contre en effet ça a un très mauvais goût c'est bizarre ! Mais ça ne mousse pas sauf si tu secoues trop ^^
emmyaime Je suis d'accord avec @papotagesdenana, j'utilise la sebium et je n'ai aucun soucis de ce genre ... Qu'elle lotion utilises-tu @demaquillages, que tu conseillerais à la place de celle-là ?
ceciblues Je m'en doutais ;-) J'utilisais la sebium y'a plus de 15 ans (qd ado) et je l'aimais vraiment bien. Je l'utilisais après lait démaquillant je crois ou seule et j'avais vraiment l'impression quelle enlevait les dernières particules de pollution/saleté (coton gris à l'appui). Pour la créaline c'est surtout le côté pratique en voyage, quand flemme...mais c'est certain qu'il y a certainement plein d'autres lotions micellaires qui font tout autant l'affaire. Curieuse de savoir aussi auxquelles tu penses dans ton commentaire sur formules plus récentes et bien mieux. Bonne journée.
mouchtique Et puis quand tu vous la compo il y a de quoi tomber dans les pommes 😁
demaquillages De mémoire j'aimé beaucoup la Codage par ex (mais elle soit etre bien plus chère) et la Pomarium. @mouchtique je n'ai meme pas regarde la compo...
anna_fifi Moi, la version anti-rougeurs me convient parfaitement, je l'ai acheté sur le conseil de ma dermato et je n'ai pas été déçue. Par contre, il faut bien la rincer bien entendu !
mentafolia Il est préférable de prendre la verte qui est parfaite ! Je ne m'en sépare pas
elizabeth_vigee La sebium est en effet super agréable: la seule qui me démaquille bien en douceur. Recommandée par ma Dermato aussi. J'en avais utilisé d'autre mais c'est définitivement celle-là qui a la texture la plus fluide!


FACEBOOK
demaquillages "La Crealine H2O de Bioderma mousse, colle et à mauvait goût. Mais que lui trouvez-vous donc, franchement, pour qu'elle soit cataloguée "culte" ??"
Sylvie C Ha bon, ça se boit ça?
Sally C oui normalement ça ne se goute pas lol
Sabrina B Je suis revenue a l'eau demaq Uriage, conseillee par ma dermato
Marie W Ma peau sensible la tolère sans rougir ni piquer ... (version peau sensible sans parfum que je rince a l'Evian (brumisateur))
Malova V ah beh écoute moi jamais eu de souci avec mais je prefere l'eau précieuse
(dé)maquillages Sylvie C à chaque fois que je l'utilise, je sens son goût sur mes lèvres alors que ça ne me fait jamais ça avec d'autres démaquillants !!
Gaëlle R perso, moi, j'ai fait une allergie confirmée par la dermato, il paraît que ça arrive
Anne M Elle démaquille et nettoie très bien et c'est la seule que mes paupières ultra sensibles (c'est le cas de le dire) tolère. Par contre je passe toujours un pshit d'eau thermale après pour rincer sinon effectivement ça colle un peu
Marie-Hélène B Elle calme les tiraillements dûs au calcaire. Et je mets tout de suite de la crème hydratante donc pas de sensation collante.
Pénélope R Super pour peaux sensibles sujettes à rougeurs et boutons. J'ai déjà senti le goût aussi sur les lèvres ahah mais bon rapport bénéfices/goût-dégueu largement positif ! Et je la rince ç l'eau thermale après sinon ça colle un peu c'est vrai
(dé)maquillages Il faut la rincer ça c'est sûr, trop de tensioactifs à l'intérieur, d'où la mousse et l'effet collant. J'ai testé de bien meilleures euax micellaires, comme celles de Codage ou de Pomarium...
Pénélope R Ceci dit ça vaut le coup d'en tester d'autres, je ne connais pas ces marques!
(dé)maquillages Le truc c'est que la formule Bioderma est tellllllement vieille que depuis il y a tout un tas d'eaux micellaires bien mieux abouties. Enfin, probablement.
Salima L Tellement vrai enfin quelqu'un qui n'a pas peur de parler de cette eau après l'avoir utilise une seule envie me passer un bon coup d'eau fraîche
Aline AV L'eau Micellaire d'Uriage... je l'utilise depuis....... au moins 10 ans ! avec qq infidélités pour l'eau démaquillante aux 3 roses de Nuxe. Bioderma j'ai testé, elle ne me convient pas, elle colle et je n'aime pas le goût effectivement.Quant à l'engouement, je pense que la marque a tellement arrosé la blogosphère que les retombées sont là.... Ils ont tout compris au nouveau marketing produit
Emmah K Moi ce produit me dessèche la peau avant de dormir pas le top !
Marie-Laure B Elle est topissime pour calmer les rougeurs ! Par contre je trouve qu'elle ne démaquille pas assez bien les yeux et dessèche un peu, alors j'utilise le lait Créaline pour ma part
Chen Z ahh elle mousse ? je suis justement en train d'essayer sa version peau grasse.... il me faut relire comment l'utiliser il me semble (je te dirais ce que j'en pense si tu veux)
Hélène C Je n'ai jamais compris non plus ! Trop collante, mauvais goût (c'est vrai!) et moi ma peau ne la tolère pas si bien que ça (ça tire)...je suis à celle de La Roche Posay, bien meilleure...
Sophie C C'est une des rares que je supporte, après l'effet collant, tu l'as avec plein d'autres démaquillants également : Payot, Caudalie...
Caterine D je l'aime bien moi, je ne la trouve pas vraiment collante et puis je ne la bois pas donc le goût... mais il y a sûrement mieux.
Anne-Lise F je suis RAVIE de te lire, je me pensais extra-terrestre à ne pas l'aimer
Manon L Je préfère la version bleue (Sébium H2O) qui correspond plus à ma peau mixte mais celle-ci est très bien également Et je n'ai jamais vu qu'elle collait ou moussait...
Manon L Peut-être es-tu tombée sur la mauvaise bouteille ?
Marine Eh ben je n'aime pas non plus.
Julie S Moi j'utilise la version Sebium et j'en suis ravie ! Elle démaquille parfaitement mes yeux sensibles porteurs de lentille sans piquer, ce qui est rare dans les démaquillants ! Et jamais trouvé qu'elle collait, j'applique ma crème de jour ou nuit derrière donc aucun soucis !

Ah, et au fait, c'est quoi une eau micellaire ? Pour schématiser, c'est un gel-douche ultra-dilué. Et pour en savoir plus, RV ici. Et si vous avez envie de vous exprimer sur la question "mérite sa légende" / "ne mérite pas sa légende", c'est à vous !


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 août 2013

LA MINUTE MELON #8

Saviez-vous que votre blogueuse préférée était passée cet été dans les magazines ELLE et GAZELLE ? Et qu'elle a reçu un prix décerné par des blogueurs beauté ?

Naaaaan, je ne parle pas de Garance Dorée. Naaaaan, pas Beauté Blog. Pas Mon Blog de Fille. Pas Pshiiiit. Mince, quoi !! MOI. Oui, moi.

(quoi, je ne suis qu'une de vos blogueuses préférées ??)

J'ai été interviewée par une journaliste de ELLE, Claire Byache, sur (tenez-vous bien) ma routine sport pendant l'été. Vu que ma routine sport se résume à des randonnées l'été, ça tombe bien (elle m'aurait demandé comment j'entrenais mon corps de déesse l'hiver, j'aurais été bien embêtée), mais comme je ne suis pas siiiii sportive que ça, j'ai répondu un peu à côté, avec des blagounettes, des infos pas hyper glam', genre que je porte des sandales de rando à scratch (oui, c'est vrai) (je n'ai pas précisé : parfois avec des chaussettes, parce que c'est ELLE, quand même, j'ai un minimum de réputation à tenir). Du coup, même si elle n'a pas gardé l'intégralité de mes réponses (normal), Claire a titré "La randonneuse fun". Voilà. Ca me fait marrer. 


J'ai été interviewée par la belle Virginie, aka Beauty Paresseuse, journaliste chez GAZELLE, le magazine des maghrébines. Elle m'a interrogée sur le sujet (ô complexe) qu'est la CC Cream. Enfin, les CC Creams. Vu que bon, "CC Cream", ça ne veut pas dire grand-chose, comme je vous l'expliquais dans ce billet.


Et j'ai reçu un prix, un petit prix "Meilleurs blogs beauté 2013" dont personne n'a parlé, dont je me fichais un peu au début, mais qui réflexion faite me fait plaisir parce qu'il a été décerné par un jury d'une cinquantaine de blogueurs beauté, spontanément (ils devaient citer leurs 3 blogs beauté préférés - pas de liste pré-établie). J'ai donc reçu le "Second prix Sephora de Beautypress". La prem's, c'était Beauty & Gibberish, la troiz' Poulette Blog (vous remarquerez que je suis bien entourée). J'en profite pour remercier celles et ceux qui ont voté pour (dé)maquillages. :)

Prochaine minute melon dans... 6 mois ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 16 août 2013

À LA DÉCOUVERTE DES PLANTES MÉDICINALES DES MONTAGNES #2 LES RECETTES

Voici quelques remèdes de grands-mères faciles à réaliser à partir de plantes que vous connaissez tous car elles sont assez communes en France.

Avant de commencer, je vous invite à lire les quelques règles concernant la cueillette, le séchage des plantes, leur conservation et les techniques de base pour réaliser les recettes - tisanes, décoction, macérats, alcoolats, sirops, vins, frictions et cataplasmes ici.
Je démarre par les plantes les plus communes, et je vous parlerai de plantes moins connues ou moins répandues ("rencontrées" dans le Massif des Aravis, en Haute-Savoie) dans un prochain billet.

Vous apprendrez notamment comment, avec des plantes "toutes bêtes" :
  • repousser les insectes lors de vos balades en pleine nature,
  • recycler les ronces dont vous aurez débarrassé votre jardin,
  • soulager les douleurs menstruelles,
  • épater la galerie en mangeant des feuilles d'orties crues,
  • relever votre salade verte,
  • mieux digérer,
  • aider à faire passer toutes sortes de maux : rhume, bronchite, inflammations, douleur musculaire...
(par contre je n'ai pas les proportions exactes pour les recettes, mais vous pourrez probablement les trouver sur Internet)


RONCE

Propriétés : calme les maux de gorge dus aux inflammations des muqueuses.
Partie de la plante : feuilles.
Recette : en tisane à partir de feuilles séchées, à boire lentement et/ou en gargarismes.
Et... Il paraît que c'est très efficace, très rapidement (20 minutes). Pensez-y la prochaine fois que vous désherberez votre jardin envahi de ronces ! Et pour la reconnaître... bon, vous savez comment, ou sinon vos mollets égratignés vous le diront.



MENTHE SAUVAGE

Propriétés :  digestive, tonique, répulsif insectes.
Partie de la plante : feuilles.
Recettes : en tisane (feuilles sèches) pour aider à digérer // en friction (feuilles fraîches) contre les insectes (frotter les parties découvertes comme les bras et les jambes) // à cultiver près des ouvertures des maison contre les moustiques et les mouches // à déposer (feuilles sèches) dans les armoires contre les mites....
Et... On peut aussi frictionner le sommet du crâne des animaux, notamment les chevaux, contre ces satanées mouches. L'odeur des feuilles frottées entre les doigts vous permettra de la reconnaître facilement en cas de doute.



ORTIE

Propriétés :  reminéralisant, reconstituant sanguin (riche en fer).
Partie de la plante : feuilles.
Recettes : en tisane (feuilles sèches) ou en soupe (feuilles fraîches) pour sa richesse en minéraux, notamment pour les personnes anémiques ou pendant les règles.
Et... C'est le dessus des feuilles qui est urticant, vous pouvez donc faire sensation auprès du jeune public en passant votre main le long de l'ortie, de bas en haut. Encore mieux : vous la roulez (côté inférieur non urticant de la feuille à l'extérieur) et pouvez la manger crue, car l'eau de la salive neutralisera son pouvoir urticant - ça a un goût de haricot vert cru, ce n'est pas très bon, vous êtes prévenus.



SAPIN ou ÉPICÉA

Propriétés :  contre les bronchites.
Partie de la plante : jeunes pousses de l'année (qui se détachent facilement quand on tire sur l'extrémité du rameau).
Recettes : en sirop (feuilles fraîches dans 500 g de de sucre et 500 g d'eau) ou en alcoolat (feuilles fraîches dans de l'alcool de fruit, à faire infuser 1 mois environ puis filtrer) à diluer au moment de la prise dans une tisane  .
Et... C'est un arbre à feuilles persistantes, on peut donc "cueillir" les jeunes pousses tout au long de l'année, même en hiver, ce qui tombe bien car on ne peut pas les sécher pour les conserver. Et à noter : l'eucalyptus a les mêmes propriétés.



CAMOMILLE

Propriétés : digestive, anti-inflammatoire, antispasmodique... (règles, rhume, douleurs musculaires...).
Partie de la plante : fleurs
Recettes : en tisane, gargarisme (pour les inflammations de la gorge), cataplasme.
Et... Les blondes utiliseront une infusion de camomille en eau de rinçage pour préserver / raviver leur blondeur. Les fleurs sont faciles à identifier, ce sont des petits "boutons" jaunes bien denses.



PISSENLIT

Propriétés : essentiellement gustatives!
Partie de la plante : feuilles.
Recettes : en salade (jeunes pousses), en fondue (enlever l’amertume en blanchissant les feuilles 2 fois 5 minutes dans de l'eau claire, puis retirer l'eau, les faire sauter à l’huile et cuire à l’étouffée pendant 20 minute en s’assurant qu’il reste toujours un peu d’eau au fond de la casserole), en soupe (en diluant la fondue).
Et... Les feuilles sont riches en vitamine C (énergisant, antioxydant) et beta-carotène (parfait pour stimuler le bronzage et retarder les effets du vieillissement). Vous trouverez du pissenlit un peu partout en France, dans les champs, les pelouses..., il est assez facile à repérer, encore plus au printemps quand il arbore sa fameuse fleur blanche sur laquelle les enfants adorent souffler !



TRÈFLE

Propriétés : maux de gorge.
Partie de la plante : fleurs.
Recettes : en tisane.
Et... Les fleurs blanches n'ont pas de goût, les violettes un peu plus. Et vous savez déjà reconnaître les feuilles, bien sûr, elles sont toutes petites, rondes, et s'associent par 3. A retrouver, comme le pissenlit, un peu partout, même en ville (... je vous déconseille de cueillir les trèfles urbains, ceci dit, ils ne sont probablement pas très propres).



 A suivre...


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 août 2013

À LA DÉCOUVERTE DES PLANTES MÉDICINALES DES MONTAGNES #1

Lundi matin, j'ai suivi le temps d'une balade foresto-champêtre autour de la Clusaz un cueilleur professionnel de plantes médicinales de montagne, Gilles Hiobergary. Spécialisé en ethnobotanique de montagne, c'est-à-dire l’usage populaire des plantes dans la vie quotidienne des Hommes, que ce soit dans l’alimentaire ou pour leur vertus médicinales, il organise en plus de son activité de cueilleur des stages, ateliers (parfois culiniares) et journées découvertes pour les novices que nous sommes.


La Clusaz, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c'est en Haute-Savoie, au pied du massif des Aravis. La balade s'est effectuée à une altitude d'environ 1 000 m, je le précise car la flore que nous y avons rencontré dépend bien sûr de ce paramètre, sachant que la Clusaz, comme toutes les communes du coin, s'étend sur de nombreux hectares et présente un important dénivelé (altitude maximale : 2 616 m !).

Moi qui vient chaque été dans la région depuis ma naissance (plus précisément au Grand-Bornand, terre de mes ancêtres), j'ai ADORÉ découvrir les vertus de quelques plantes que je connais déjà "de vue" à force d'arpenter les chemins de randonnée du Massif de Aravis et ses alentours, et regretté de ne pas avoir appris toutes ces astuces (parfois toutes bêtes mais tellement utiles) plus tôt.

(la matinée découverte a eu énormément de succès, une soixantaine de personnes !!)

Je vais partager avec vous quelques recettes médicinales faciles à réaliser, avec une sélection de plantes que l'on trouve à peu près partout (ronce, menthe sauvage, ortie...) ou assez facilement (mélisse, reine des prés, camomille....), ou parfois qu'en montagne et/ou dans les Aravis (épilobe, grande berce...).

Mais tout d'abord, je vous invite à visionner ce court reportage du 13h de France 2 qui vous montrera comment se passe une balade avec Gilles Hiobergary...



... et à prendre connaissance de ces quelques règles et modes d'emploi.


CUEILLETTE
On ne cueille les plantes que dans des endroits "sains", c'est à dire par sur les bords des routes, pas dans un jardin traité chimiquement... faites appel à votre bon sens.

SÉCHAGE
La plupart des recettes sont réalisées à partir de plantes sèches. Il faut, pour un séchage réussi, à la fois de l'ombre, de l'air et de la chaleur.
L'idéal : stocker les plantes dans un cageot (air) sur un balcon (soleil = chaleur), avec un carton par-dessus (ombre).

CONSERVATION 
On conserve ensuite les plantes dans des sachets en papier, pendant 2 ans maximum.
On évite les bocaux trop hermétiques, car si la plante n'a pas fini de se déshydrater lors du séchage, elle risque de moisir.  
Et on ne mélange jamais les plantes !

PRÉPARATION
Selon les plantes ou parties de plantes (graines, fleurs, feuilles...), les préparations varient. Voici en gros les modes d'emploi.
Tisane / infusion : faire infuser les plantes préalablement séchées dans de l'eau.
Décoction : faire infuser les plantes  préalablement séchées 10 minutes dans de l'eau bouillante.
Macération : faire  macérer les plantes à feu doux dans un corps gras liquide (huile d'olive...) ou solide pour obtenir une "pommade" (ajout de cire d'abeille à l'huile, ou beurre végétal...), laisser refroidir, filtrer.
Alcoolat : faire infuser les plantes préalablement séchées dans de l'alcool de fruit pendant 1 mois environ et au moment de l’utilisation, en diluer dans une tisane.
Sirop : laisser macérer les plantes environ 2 mois dans 500 g de sucre et 500 g d'eau.
Cataplasme / emplâtre : hacher la plante (parfois les dents suffisent ;)) et appliquer en compresse sur la plaie.
Friction : frictionner la plaie avec la plante, parfois préalablement hachée et/ou malaxée pour en faire sortir le jus.
Vins médecinaux : plutôt destinées à l'apéritif même si à l'origine ils étaient utilisés pour leurs vertus médecinales, ce sont des infusions de plantes dans du vin rouge ou blanc, parfois additionné de sucre, d'alcool de fruit et d'autres ingrédients (citron, épices...). Mélanger l'ensemble des ingrédients, faire reposer le tout minimum 1 mois puis filtrer.

Dans le prochain billet, je vous parlerai des plantes "rencontrées" au fil de la balade, de leurs propriétés et des recettes toutes simples pour bénéficier de leurs vertus. :)

Et vous, est-ce que ce genre de balade culturelle vous intéresse ? Connaissez-vous déjà des remèdes de grand-mères à base de plantes ?

A suivre...

Si vous avez l'occasion de passer dans le coin, 
je vous conseille vivement de suivre Gilles dans ses montagnes !
Plus d'infos : hwww.hiobergary.com.
   .
Rendez-vous sur Hellocoton !